Index du Forum

Forum Miss Echantillons

Forum des Echantillons gratuits, jeux concours et les meilleures affaires du net selectionnées par nos soins. Vous y trouverez mesdames des bons plans pour gagner de l'argents et des cadeaux.
Stocker des images
Miss Echantillons | Echantillons Gratuits | Concours Gratuits | Cadeaux | Radin
Nous sommes actuellement le Lun Sep 16, 2019 6:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Jeu Avr 01, 2010 9:47 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
LIB027 a écrit:
Tu coupes au moment le plus interessant ;) fait exprès!

je vais faire un copier, coller de cette histoire si ca te gene pas pour pouvoir la relire d'une traite :)

Comme d'habitude, impatiente de lire la suite .... Continue dans ta lancé :) :rosestetesaute

ps petite faute dans cette phrase : La jolie marquise prêt de lui était là.

La jolie marquise près de lui était là. ;)


J'étais plus bien sûre, merci de me le préciser, je sais phraser mais j'ai un petit défaut : l'inattention et un différend avec l'orthographe. A la maison pour les lettres je fais corriger l'othographe par Olivier, lui il maitrise bien(la rigueur de celui qui a fait de la compta dans ses études!) mais pour les phrases bien tournées, le vocabulaire, le style et la syntaxe c'est moi, bref à deux on fait la paire, c'est bien mais quand on est chacun de son côté(lui au taff et moi à la maison)il faut bien se débrouiller, et je vais pas lui demander de me corriger tout mes posts, il fairait des bonds! et moi aussi parcqu'il risquerait de m'expédier par mail des trucs à vérifier pour la tournure...tout cela pour te dire merci pour la correction! un comble j'aime pas les fautes j'ai beau relire j'en retrouve toujours, alors il faut pas hésiter à le dire quand on m'en trouve une qui chagrine à la lecture.
Pour tout te copier coller histoire d'avoir l'histoire en entier d'une traite, je te répondrais : à ta convenance. :wink:
Bisous et merci pour l'attention. :coeurquis'envolent :coeurquis'envolent :coeurquis'envolent

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Avr 28, 2010 12:26 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Chapitre IV

Avec une douceur pleine de fermeté,
Prestement elle le repoussa.
Devant elle, à ses genoux jolis,
En excuses et pardons il se confondit.
Avec bienveillance elle le releva.

« Mon ami, relevez vous je vous prie,
Demain vous vous marierez,
Prenez de pièces d’or cette bourse et emplie,
Mon tailleur je vais vous envoyer,
Et mes gens vous confier,
Je n’en ai plus besoin, prenez.
- Madame toute cette générosité….
- Ne me regrettez pas, ce que votre bien aimée,
Va vous offrir, moi je ne le pourrais pas,
Car il y a bien longtemps que j’ai vingt ans déjà,
Je m’appelle Ambre, en grecque cela signifie immortel.
Et je possède la jeunesse éternelle,
la tombe devrais je avoir pour logis,
Du sang vermeil des rats je me nourris…
Souffrez sans crainte cette particularité.
Grande fortune je possède, mais la vie
Je ne peux l’offrir, la vie cela n’a pas de prix ! »

La nature de la jolie dame ne sembla point l’affecté,
D’elle il ne retint que sa grande générosité.

Le petit déjeuner on lui passa,
De beaux habits on le vêtit,
Un étalon on lui scella,
Avec des sacs d’or remplis.
Au moment de prendre congé,
Sa belle hôtesse lui esquissa un doux baiser.
« Je ne serais jamais votre aimé,
Mais à défaut je peux être tout du moins votre amie pour l’éternité. »

Heureux et pleins d’espoir, chez lui il s’en retourna.
Un avenir meilleur et plus serein,
Commença à construire à bon train.

Mon histoire pourrait s’arrêtée là,
Mais de fin il n’est point encore question.
Souffrez un peu encore de patience,
Et je vous la livrerais avec la même émotion.
Devrais je aussi ajouter cette pertinence,
Que le deuxième prénom de la bonne demoiselle
N’est nul autre que Gaëlle,
Ce qui signifie en vieux celtique :
"Générosité" .

Fin de la première partie

A suivre….

Delphine G.©

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Avr 28, 2010 17:53 
Hors-ligne
Miss Or
Miss Or
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 01, 2009 13:31
Messages: 2230
Localisation: eure (27150)
:D
Que dire ..... J'suis fan mais je vais pas le dire à chaque fois ...

Une phrase que je retiens, que j'aime beaucoup et tres puissante :
Grande fortune je possède, mais la vie
Je ne peux l’offrir, la vie cela n’a pas de prix !

Bravo Delphine :rosestete

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Avr 28, 2010 19:31 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Merci Lib! :rosestete :rosestetesaute :pleindebisous :pleindebisous

Au risque de me répéter je dirais à suivre...!

(et oui l'histoire n'est pas finie! mais un peu de patience il y en a d'autres "sur le feu" que je dois vous faire avancer avant...)

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mar Déc 21, 2010 17:18 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Un conte gothique©(écrit par moi)

2ème partie : Dans un battement de cils d’un adorable chérubin l’aube sur ma nuit s’est levée.

Chapitre I : Des nouvelles de Nantes
Le temps avait passé depuis l’hyménée
Laissant Lubin construire sa nouvelle vie,
Ambre était retournée à Nantes prendre ses quartiers,
Souvent son regard vert-de-gris,
Errait vers l'océan pour toute direction
Elle avait sujet d’inquiétudes, et sans réponses demeuraient certaines de ses questions.
Les nouvelles pas très bonnes n’étaient,
Grégoire au nouveau monde était retenu,
Cela ne se passait pas comme il l’aurait voulu
Dans leurs plantations de cotons.
Il n’avait donc pas pris le navire,
Il fallait donc abandonner l’idée, le désir,
De le voir revenir avant le début de la froide saison.
Ambre passerait les fêtes de la nativité,
Seule avec sa suite pour toute compagnie,
Et ses souvenirs de l’absent si tant aimé, pour l’espoir gardé.
Tout ceci c’était sans compter un événement in extremis,
L’arrivée inopinée d’un coursier,
Qui apportait une nouvelle qui n’allait pas manquer
De produire son petit effet, et d’offrir ainsi émotions et gaieté
A notre bonne et bien jolie demoiselle.

A suivre….© Delphine G.

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mar Déc 21, 2010 19:07 
Hors-ligne
Miss Or
Miss Or
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 01, 2009 13:31
Messages: 2230
Localisation: eure (27150)
:balloncoeur :balloncoeur

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Ven Déc 24, 2010 13:17 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Chapitre II : Retour au manoir d’Ambre

La lettre
Encore engourdie, le corps frileusement,
Lové dans un moelleux cachemire bien doux,
Ambre en pleine rêverie, la joue
Appuyée contre le battant
De la fenêtre de son petit boudoir,
De grand matin, fut soudain tirée de sa torpeur,
Par un bruit familier et peut être prometteur :
Quelqu’un venait d’actionner le heurtoir,
Il s’agissait d’un coursier.
Ambre sans plus attendre,
Se mis à lire la présente ainsi remise.
Et son cœur bien tendre,
Ne pus contenir devant la joie ainsi permise.

« Ma chère ‘Mie, il y a bien longtemps déjà…,
Je ne vous ai point oublié,
Et je me dois de reconnaître que beaucoup vous nous manquer.
Aussi je serais heureux, pardon, nous serions heureux ici là,
Si vous acceptiez de venir passer,
En notre humble et modeste compagnie,
Les joyeuses fêtes de l’heureuse nativité.
J’ose espérer que cette idée vous rendra ravie,
Et que bientôt vous serez à nouveau parmi nous,
En votre belle et ancienne demeure d’Anjou.,….

Votre très humble, reconnaissant et obligé,

Lubin L . »


Une vague de souvenir lui revint à l’esprit,
Elle revit tout, le carnaval, la veille de l’hyménée,
Et aussi elle prit conscience d’une autre réalité :
Le petit devait être naquit !
Et avec un secret espoir,
Elle songea qu’elle allait pouvoir peut être
Voir et serrer contre son cœur ce tout petit être,
Dont a quelque part elle se sentait le devoir,
D’être un peu la bonne marraine.
Ces idées bien douces l’emplissaient,
En son cœur de tendresse jusque dans ses veines.
Oui, retourner au beau manoir d’Anjou elle allait,
Pour y fêter de bien entendue la nativité !

Manoir D’Anjou
C’est un manège plein d’euphorie,
Que cette agitation débordante et joyeuse,
Ermeline est heureuse,
Elle va pouvoir passer la veillée avec son beau mari,
Près d’elle son bébé gazouille gaiement,
Dans son berceau si mignonnement
Paré de voilage, de taffetas et de délicates dentelles d’Alençon.

Sa famille et les siens sont arrivés hier faisant fis du temps,
Apportant avec eux neige et beaux présents.
Il faut dire qu’ils avaient trouvé bien long,
Ce temps passé sans leur unique fille si chérie et aimée.

Lubin en bon maître de céans,
Menait son monde avec plein de diligence et d’empressement,
Bien affairé et le cœur en liesse il était :
Une famille il avait retrouvé,
Et peut être, elle aussi là serait,
Celle a qui il vouait,
Une reconnaissance infinie et une affection profonde,
Celle qui la main tendu lui avait,
Et l’avait entraîné vers son « retour dans le monde ».
La bien aimable et bien nommée Ambre.

Il neigeait à Anjou en son joli manoir,
Il neigeait des flocons de joie et d’espoir…

A suivre….© Delphine G.

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Déc 29, 2010 17:38 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Chapitre III : Du sel et un baiser sur mes lèvres

Vogue contre vent et marées !
A plus que quelques miles de Brest et son port,
Un voilier vogue en dépit du mauvais sort,
Car la tempête prémices du solstice d’hiver
S’est abattue sur l’atlantique et fait rage.
Qu’importe le capitaine du navire en bon vieux loup de mer
Tient la barre d’une main ferme et sans ambages.
Déjà il se voit retrouver les bras accueillant,
De sa bonne et fidèle épouse Emilie,
Et serrer contre son poitrail sa fille chérie…
Ces douces pensées, ce sont celles là même qui le portaient,
Et lui donnaient cette force et ténacité digne d’un lion,
Que tous lui reconnaissaient a ce cher navigateur empli de tant de passion.

A bord du navire, il y avait aussi,
Un vieil ami du capitaine, un être bénit !
Avec lui ils en avaient affronté
Bien d‘autres tempêtes, et que nenni,
Jamais ils n’avaient faiblis,
D’ailleurs rien ne semblait résisté,
A son bien cher passager,
Et combien même si pour lui en retard ils avaient appareillé,
Le brave avait la protection de Dieu,
Du moins c’est ce que tous ceux,
Qui le connaissaient s’accordaient et convenaient.
Il était donc par conséquent un gage
De bon augure et de voyage
Qui bien se terminer seulement se pouvait !
Et quand on est marin on ne plaisante guère
Avec les croyances et autres superstitions,
Seules compagnies possible en pleine mer,
Et seul moyen par là même de tenir bon !
Et de plus de par sa grande générosité,
L’équipage avait jouit,
D’une bonne nourriture et de savoureux fruits !
Comment ne l’auraient ils pas aimé ?!

Panache au vent… et en avant !
Ils amarrèrent fort tard dans la nuit de la nativité,
Qu’importe ils étaient enfin à bon port arrivé,
Et c’était bien là tout ce qui comptait.
Dans une taverne du port de Brest, ils avaient
Tous été pour boire et festoyer
Un peu leur arrivé et la nativité,
Et surtout pour se réchauffer !
Et aussi pour rêver un peu avec gaieté,
En regardant Nolwenn et ses boucles couleurs d’ébène,
Danser une gigue joyeuse au bras de son père, le valeureux capitaine.

Chaleur qui coule dans les veines et dans les cœurs…
Et pourtant cette froide nuit là de décembre, le cœur plein d’ardeur,
Le corps ragaillardis par un peu de vin chaud à la cannelle,
L’ami fidèle et précieux du bon capitaine, quitta Brest,
A grand galop, impatient de retrouver lui aussi sa belle,
Bride abattue et panache au vent,
Couvre- chef bien vissé, regard clair et incandescent,
Ses muscles souples en éveil sous l’épaisse cape de velours et fourrure,
Ses précieux effets solidement harnachés à sa monture,
Lui bien plaqué sur son fougueux étalon, et en avant !


A suivre….
© Delphine G.

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Déc 29, 2010 19:27 
Hors-ligne
Miss Or
Miss Or
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 01, 2009 13:31
Messages: 2230
Localisation: eure (27150)
Yes, la lecture est assez facile

Vivement les retrouvailles et quelle imagination :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Jan 12, 2011 19:55 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
A la croisée des destins
Il chevaucha tout le jour et arriva chez lui le soir
Que ne fut sa surprise de voir
Sa demeure vide et silencieuse,
Affamé il lui fallut pourtant bien,
Aller quérir de quoi se sustenter lui et ses chiens,
Il partit donc "chasser" dans la forêt giboyeuse.
Cette nuit là il ne fit pas bon rôder pour les brigands et autres canailles de tout poils,
Le maître avait faim, très faim et cela se lisait dans ses prunelles fiévreuses
Tous les muscles de son corps blêmit par le voyage à la voile
En ces temps de frimas glacial ou la vague se montrait facilement houleuse,
Ne réclamait qu’une chose : un assouvissement imminent
De son besoin de se nourrir, de s’emplir, de récupérer des forces bienvenues.
Et ce n’est que fort tard dans la nuit après s’être bien repus,
Emplis par une délicieuse sensation de satiété ; et là seulement,
Bien réchauffer par l’énergie qui coulait dans son être épuisé,
Il se décida enfin à aller se reposer, toujours un peu contrit bien qu’apaiser,
Dans son beau lit à baldaquin, lové avec volupté
Dans ses beaux draps de satin de coton finement brodés.
Le bon maître cotonniers avait besoin de repos grandement,
Et il sombra dans un sommeil bienheureux en songeant paisiblement
Que demain il serait bien temps avec ce ciel couvert et sans luminosité,
Et qu’il irait tout de même s’informer,
Dans le voisinage de cette mystérieuse désertion si soudaine,
Dont on ne l’avait point instruit, lui le maître justement du domaine !
………………………………………………………………………..

Ambre arriva de bon matin,
Au manoir d’Anjou, à présent celui de Lubin,
Et ce fut de grandes effusions pleines d’empressements,
Pour tous elle était cette généreuse tante éloignée,
Car c’est ainsi que Lubin l’avait présentée,
Et l’on se flattait donc furieusement
De la présence d’une si gracieuse et généreuse parente,
Ainsi Ermeline n’avait donc à souffrir aucune inquiétudes à son endroit,
Et l’accueillit donc avec toute la tendresse et l’émoi ,
Comme s’il s’agissait d’une de ses plus proches parentes.
Et c’est donc tout naturellement,
Qu’elle lui présenta son adorable nourrisson,
Et Ambre émue et émerveillée devant l’enfant mignon,
Se retrouva à bercer dans ses bras tout doucement,
Le petit ange qui tout heureux d’être câliné,
Se blottit contre son corsage en étoffes moelleuses,
Et se mit à gazouiller de manière joyeuse.
Ambre sut à cet instant précis qu’un jour il faudrait
Qu’elle aussi ait son propre tout petit,
Car elle venait de prendre conscience de la nature du vide infini
Que dans son existence il y avait.
Elle songea alors que peut être était ce justement ce vide là,
Qui pouvait ronger son compagnon, et faisait que parfois,
Elle le trouvait l’espace d’un fugace instant sans voix,
la mine sombre et distante, le regard perdu bien loin de là,
Peut être qu’a lui aussi cela lui manquait un tout petit,
Mais le connaissant depuis si longtemps, elle n’eut point de mal à deviner,
Pourquoi il ne l’en aurait point entretenue,
Lui sa force, sa générosité, sa réserve, son grand attachement,
Ce ne pouvait être que pour la protéger qu’il se serait tut.
Quand elle le reverrait il faudrait qu’elle lui en entretienne,
En attendant il fallait se faire violence, et montrer bonne grâces et sourires,
Car rien ne devait gâcher les heureuses fêtes, si pleines
De chaleureuses retrouvailles et de bonnes surprises empreintes de bons rires,
Et puis et surtout l’irrépressible sensation que dans un battements de cils
D’un adorable nourrisson, l’aube sur sa nuit se levait soudainement !
Elle sentait qu’elle effleurait une vérité en plein dans le "mille",
Et que quelque chose allait changer son existence irréversiblement.
.
A suivre….(ce n'est pas encore la fin de l'épisode!)© Delphine G.

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Mer Jan 12, 2011 23:45 
Hors-ligne
Miss Star
Miss Star
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Nov 03, 2010 10:14
Messages: 606
très belle histoire Delphine, tu n'a jamais pensé te lancé au niveaux pro, parce que ta vraiment du talent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Jeu Jan 13, 2011 0:10 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
Si, mais c'est pas simple, il faut faire protéger l'oeuvre(pas gratuit!) et là ou cela se corce : trouver un éditeur et que cela se vende!
Et puis commençons par le début, il n'est pas toujours évident en écrivant de faire passer correctement tout ce que l'on a dans la tête et que l'on voudrait faire percevoir, et ensuite il faut que cela tienne sur un bon paquet de page et surtout que cela soit comerciale!
Ce que je met ici, je l'écrit pour me faire plaisir et comme je sais que cela est suceptible de plaire à certaines miss j'en fait profiter, je ne crois pas que cela soit commercialisable(tout est en poésie! qui lit de la poésie???à part des minorités d'amateurs ça et là....), mais il n'est pas impossible que j'étudie la chose à un moment ou un autre. Cela dit n'est pas JK Rowling(harry potter)qui veut, après bien sûre qui ne tente rien n'a rien...en attendant si cela fait plaisir à certaines de me lire et bien c'est toujours cela. En ces temps pas toujours très facile, je pense qu'un peu de rêve peut faire du bien, alors j'en fais profiter qui veut bien, en me souhaitant toutefois que quelqu'un n'ai pas l'idiotie de me copier ou plagier même si à quelque part cela prouverait que mes écrits ont de l'intérêt.
Merci de ton intéret, et si j'ai pus t'apporter ne serait ce qu'une once de rêve, je n'en suis que plus ravie!
Bisous

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Jeu Jan 13, 2011 20:49 
Hors-ligne
Miss Or
Miss Or
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 01, 2009 13:31
Messages: 2230
Localisation: eure (27150)
Hello,

je trouve cette partie differente des autres .Je m'explique, elle est plus construite comme un recit qu'avec de strophes (poesie) et du coup je trouve que ça casse un peu le "tout"

Neanmoins, cela se lit toujours aussi facilement :)

Merci de nous faire partager ta passion. pour ma part, je n'ai plus trop le temps d'ecrire (j'ecris souvent quand je me sents pas bien, c'est un bon moyen de s'exterioriser)

comme d'hab, j'attends la suite ;)

Kiss

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Jeu Jan 13, 2011 22:27 
Hors-ligne
Modératrice
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 10, 2007 1:49
Messages: 3478
Localisation: Lorraine
C'est noté Lib! en effet c'est moins aéré...merci pour ton attention.
bisous

_________________
Image
Chacun voit ce que je parait être, mais presque personne ne connait ce que je suis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un Conte Gothique (par moi)
MessagePublié: Ven Juin 24, 2011 20:41 
Hors-ligne
Miss Or
Miss Or
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 01, 2009 13:31
Messages: 2230
Localisation: eure (27150)
Je sais que le coeur n'y est plus mais cela me manque .....
pour la peine je remonte le post pour en faire profiter les miss qui n'ont pas pu lire ce super conte.
kiss :roses

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
      
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB | Agence internet Bordeaux
Copyright © Grafia SARL 2010 | A propos de Miss Echantillons | Confidentialite | Contact | Newsletter
Partenaires: Miss Jeu Concours | Concours Gratuit | Instant Gagnant | Jeu a Points | Quizz